José Latova

José Latova: quarante ans de photographie archéologique espagnole

Du 13 d'Avril jusqu'a le 21 de juillet du 2019

L'archéologie, conçue dans l'actualité comme une méthode que nous appliquons à la connaissance des lieux archéologiques pour accroître notre information historique, est fondée sur l'idée de que n'importe quelle fouille implique une destruction. Pour cela, on ne fouille jamais deux fois dans le même endroit, de la même façon que Héraclite ne pouvait pas se baigner deux fois dans la même rivière. Tout archéologue rigoureux réflechirait à deux fois avant d'essayer la première fouille d'essai dans un site archéologique et, s'il veut dormir tranquillement, il prendrait extrême soin de documenter tout ce qui se passe dans le processus de fouille.

Traditionnellement, le dessin était le système de documentation le plus utilisé, qui a été complété et dépassé par la photographie. Les systèmes de documentation vidéo, de positionnement de station totale ou de GPS à haute résolution sont complétés par des photographies tridimensionnelles ou scannées. Du même on utilise les drones pour documenter nos fouilles. Tous les efforts de documentation sont nécessaires et aucun n'est trop. Ainsi, le soutien de grands experts en documentaires est primordial dans toute étude archéologique.

Au cours des quarante-deux dernières années d’archéologie espagnole, les méthodes de documentation ont évolué comme presque tout dans notre pays, beaucoup et en mieux. Au cours de ces années, 1975-2017, On voit émerger la présence d’un documentaliste graphique, sans l’activité duquel on ne peut pas comprendre l’archéologie espagnole. Nous parlons de José Latova. Nous avons l’honneur de le connaître pratiquement depuis qu'il a commencé son activité professionnelle, et nous pouvons affirmer que c’est une des pièces clés dans le tissu de notre archéologie.Ceci est évidemment dû au fait qu’il a toujours été au bon endroit au bon moment.

Une activité qui doit combiner la rigueur du scientifique avec la passion pour l’aventure trouve un représentant parfait dans cette figure exemplaire qui est le grand José Latova. À partir des années de la transition espagnole, une politique de documentation de notre patrimonio archóelogique a été lancée du Ministère de Culture dans laquelle José Latova a été la figure principale et il l’est resté jusqu’à aujourd’hui. Latova a travaillé dans les médias publics et privés, dans toute la géographie espagnole, couvrant toutes nos étapes historiques et toutes sortes d'événements culturels.

ayuntamiento de irun
ayuntamiento de irun